NOUVEAU : Rejoignez notre réseau MIOB

Qu'est-ce que le rachat de crédit ?

Vous pouvez vous retrouver dans une situation d'endettement trop important, avec des mensualités de plus en plus lourdes à assumer. Il serait alors intéressant pour vous de solder les différents prêts que vous avez contractés par le passé, pour n'en avoir qu'un seul.

Le principe du rachat de crédit

Il s'agit du regroupement de plusieurs crédits existants en un unique crédit, cette opération bancaire est le rachat de crédit.
Elle est également appelée restructuration de dettes.

L'organisme financier rachète tous vos crédits, et vous en propose un seul avec un nouveau taux.
Dit autrement, le montant total qu'il vous reste à payer est consolider au sein d'un seul prêt.
Généralement, les mensualités relatives au nouveau crédit baissent, il y a en contrepartie un allongement de la durée de ce même crédit.

Cette opération peut se réaliser avec tous les types de prêt.
Sachez que le rachat de crédit est une opération bancaire qui engendre un coût.
C'est une solution qui peut être très intéressante lorsqu'une personne a un taux d'endettement supérieur au taux normal qui s'élève à 33%.

Les types de rachat de crédit

On en distingue deux grands types :

  • Le rachat de crédit hypothécaire
  • Le rachat de crédit à la consommation

Le rachat de crédit hypothécaire est un prêt d'argent, assorti d'une hypothèque.
L'hypothèque garantissant le nouveau crédit est le bien immobilier financé.
Cette opération inclut nécessairement un crédit immobilier, et peut être associée à des crédits à la consommation. Il peut s'agir de crédit affectés à une dépense particulière, de crédit Revolving ou de crédit perso.

Le rachat de crédit à la consommation est quant à lui un regroupement possible de tous les types de crédit à la consommation.

Ce que dit la loi

L'encadrement des différents types de crédit s'est amélioré depuis le vote de la loi Lagarde en 2010.
Parmi les règles existantes, il y a celle stipulant qu'un établissement de crédit doit notamment afficher clairement la nature du taux d'intérêt, le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), et le montant des mensualités. Le consommateur peut ainsi simplement calculer le coût global de l'emprunt.